Chapitre 1 : Avoir une relation saine avec ses enfants

La structure de l’être humain est très complexe, un enfant hérite dès sa naissance de facteurs génétiques et des mémoires ancestrales de la lignée de chaque parent Aussi pendant la grossesse, il vit tout ce qui se passe autour de lui, sa mère lui transmet toutes ses émotions, il est directement nourri par elle énergétiquement et émotionnellement.

Lorsque dans un couple, l’homme et la femme ne prennent par leur position, ils ne se mettent pas non plus dans leurs positions respectives de père et de mère à l’arrivée d’un enfant.

Ils reproduisent ainsi les mêmes schémas que leurs propres parents ; ils refont ce qu’ils ont vu et vécu, ils transmettent également leurs propres émotions et leurs frustrations, sans faire réellement attention aux besoins de leur enfant.

Il est important de bien se positionner avant de décider d’avoir des enfants, dans la conscience qu’est cette responsabilité d’avoir un enfant. Faire un travail sur soi est important.
Être parent est une très grande responsabilité. Les problèmes que peut avoir un couple doivent idéalement être adressés avant de concevoir un enfant. Cela permettrait d’avoir une société plus équilibrée et saine en cessant de répéter les mêmes schémas de génération en génération Lorsque l’enfant arrive, voir une relation saine avec lui est important dès sa naissance.
Avoir une relation saine avec l’enfant c’est surtout le respecter tel qu’il est, voir exactement ses besoins et ses pensées d’où l’importance de communiquer avec lui.
Respecter ses choix est important aussi pour le laisser forger sa propre personnalité.
Nous ne devons pas vouloir que l’enfant nous ressemble ou bien fasse ce que nous aurions aimé faire. Ce n’est pas nous, c’est lui ou elle, un être individuel, un être autonome.
Ce que nous pouvons faire, c’est l’accompagner dans l’amour et dans l’équilibre, dans la structure et la discipline. La discipline aussi doit être structurée, une discipline trop sévère n’est pas positive pour l’enfant. Il faut le discipliner dans le respect de qui il est, de comment il agit, comment il interagit avec les choses et le monde.
L’amour transmis à un enfant de 0 à 5 ans est extrêmement important, surtout l’amour d’une mère. La mère est celle qui nourrit, qui donne la vie et qui transmet le plus à l’enfant. Durant ces cinq premières années, la mère doit être très présente bien sûr le père aussi mais le père a un rôle qui se définit bien plus tard. Le rôle du père est d’apporter la sécurité, la protection, la
confiance et l’assurance à l’enfant. La mère, elle, transmet l’amour, l’amour dans toute sa grandeur.
Aujourd’hui, je remarque que la plupart des jeunes parents sont dans l’incapacité à gérer leur enfant, cela parce qu’ils ont été mal gérés par leurs propres parents. C’est un effet boule de neige que nous voyons autour de nous. La plupart des mamans ont du mal à prendre leur position de mères, à offrir une relation de qualité à l’enfant. Le travail et les responsabilités que la femme prend de nos jours représentent une difficulté supplémentaire.
C’est cet équilibre qu’il s’agit de trouver aujourd’hui pour la femme entre sa vie professionnelle et sa maternité.
Inversement, si nos mères avaient plus de temps pour les enfants, elles n’avaient pas nécessairement la conscience qu’il y a aujourd’hui.
Un autre point de vigilance important tout le long de l’éducation de l’enfant est celui des différentes influences qu’il peut subir. Il est influencé par son entourage direct et indirect, le social, l’école, les fréquentations, les informations télévisées ou via internet.
Les parents doivent faire attention aux personnes avec lesquelles leurs infants interagissent et à ce qu’ils écoutent car cela forge leur personnalité en grandissant.
L’influence extérieure est aussi importante. L’enfant a besoin d’être aussi surveillé à ce niveau.