Les cadeaux de la vie

Au calme, je visionne ma mère, mon père.
Je visionne mes couples passés et mon couple présent.
Je visionne mes enfants.
Je visionne ma maladie, mon destin, ma santé.
Les cadeaux de la vie.
Maintenant, je les emmène avec moi vers un autre mouvement, un
mouvement de l’amour vers la grande force, la source, le Créateur Divin.
De moi vers ce mouvement d’amour et de ce mouvement d’amour vers moi.

Je présente ma mère à la force qui me l’a donnée.
A la force grâce à laquelle ma mère m’a donné naissance.
Et je la présente à cette force.
Je la libère de mes nécessités et demandes.
Je prends d’elle ce qu’elle me donne et je la laisse libre.
Ainsi, je peux aller vers cette force d’où elle vient et d’où elle m’a été donnée.
Je présente mon père à cette force en prenant tout ce qui m’a été offert par lui,
tout ce qui m’est parvenu à travers lui, et je lui rends tout que je lui ai
demandé, je le libère de tous mes besoins, je le rends à cette force plus grande,
je sens l’effet en moi et en lui.
Que devient l’amour après cela ?
A quel point est-il différent ?
A tout les couples passés et à mon couple présent, je vous présente à cette
force.
Ils m’ont été offert d’un ailleurs et je les prends comme un cadeau, eux et tout
ce qui m’a été offert avec eux et je les présente à cette force plus grande.
Mes enfants, ils m’ont été aussi offerts d’un ailleurs.
Aujourd’hui, je les prends comme un cadeau et je dis oui à tout ce qui est venu
avec eux, à travers eux.
Et je me remets à une force qui peut plus que moi et qui aime plus que moi.
A quel point l’amour est-il différent ?
Comment est-il maintenant ?
De moi vers lui et de lui vers moi.
Imagine ta maladie, imagine ton destin qui sont peut-être arriver à toi comme
un cadeau.
Et je me présente devant eux, devant ma maladie et mon destin, ils viennent
d’ailleurs, je les présente à cette force qui guide le tout avec amour.
J’imagine ma santé.
Ce n’est pas ma santé, elle m’a été offerte, je la présente de nouveau de là d’où
elle provient sans rien demander.
Ainsi, je sens ma santé se libérer de moi et à mon tour, je me libère d’elle.
Et quelque chose de plus grand se manifeste maintenant.
Soudainement, un élément différent à la santé et à la maladie se manifeste.
Et je me présente à moi-même tel que je suis.
Maintenant en connexion à quelque chose de plus grand ; depuis cette
connexion qui nous vient d’un ailleurs plus grand, j’attends le signal qui me
permet de revenir à moi-même de nouveau.